Recherche

Entretien Sciences

L’homme se tait, la nature parle
Entretien avec Jérôme Sueur


Avec le confinement, de nombreux sons naturels redeviennent audibles, notamment dans les milieux urbains. Se mettre à l’écoute de ces sons, comme le font les éco-acousticiens, permet d’accéder de manière sensible à des données écologiques précieuses. Portrait d’une discipline en pleine croissance.

Comment se fait la recherche, comment se formulent les hypothèses ? Comment s’inventent les théories ? Comment se conserve le savoir ? Comment s’exposent les œuvres ? La Vie des Idées souhaite, sous forme de podcasts, donner la parole aux acteurs de la vie intellectuelle et culturelle. Du laboratoire à l’atelier, de la bibliothèque à la scène, la Vie des Idées se met à l’écoute.
Jérôme Sueur est éco-acousticien et maître de conférences au Muséum national d’histoire naturelle. Il est membre de l’Ecoacoustics Research Project (EAR) et chargé de collection pour la Sonothèque, un projet scientifique dont l’objectif est de documenter les sons du vivant afin de mieux connaître et gérer la biodiversité.

par Catherine Guesde, le 27 mars

Aller plus loin

Crédits :
Générique du podcast : Bruant Zizi
Lipogus vociferans, cigales du Mexique : enregistrement par Jérôme Sueur
Forêt boréale : enregistrement par Simon Targowla

Pour citer cet article :

Catherine Guesde, « L’homme se tait, la nature parle. Entretien avec Jérôme Sueur », La Vie des idées , 27 mars 2020. ISSN : 2105-3030. URL : https://laviedesidees.fr/L-homme-se-tait-la-nature-parle.html

Nota bene :

Si vous souhaitez critiquer ou développer cet article, vous êtes invité à proposer un texte au comité de rédaction (redaction chez laviedesidees.fr). Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

Nos partenaires


© laviedesidees.fr - Toute reproduction interdite sans autorisation explicite de la rédaction - Mentions légales - webdesign : Abel Poucet