Recherche

Doctorante en science politique à l’Université Jean Monnet de Saint-Etienne et l’Université Autonome de Barcelone, elle est rattachée aux laboratoires Triangle (UMR CNRS 5206) et IGOP (UAB).Depuis 2018, Marion Lang est ATER à Sciences Po Lyon.

Ses travaux portent sur la démocratie participative et les mobilisations collectives dans les quartiers populaires en France et en Espagne. Elle s’intéresse notamment aux processus d’engagement et de politisation des inégalités. Elle questionne également les rapports de domination dans une perspective intersectionnelle. Elle a publié l’article Existe-t-il encore des contre-pouvoirs citoyens à Barcelone ?dans la revue Mouvements (2018).

Page personnelle : http://triangle.ens-lyon.fr/spip.php?article5391