Recherche

Entretien Société Entretiens vidéo

Sciences sociales et monde de l’entreprise : un dialogue impossible ?
Conférence


Les sciences sociales peuvent-elles dialoguer avec le monde de l’entreprise ? Tel est le sujet que Christian Morel, ancien DRH chez Renault, a traité en clôture de la journée sur les sciences sociales et l’entreprise, dans le cadre du cycle d’études « À quoi servent les sciences humaines » organisé par la revue Tracés.

Le cycle de journées d’études « À quoi servent les sciences humaines » (2009-2012) est organisé par la revue Tracés, en partenariat avec l’ENS LSH, Sciences humaines et La Vie des idées.

Christian Morel est ancien DRH de la division Véhicules utilitaires de Renault, auteur de Sociologie des décisions absurdes (Gallimard, 2002) et de L’enfer de l’information ordinaire (Gallimard, 2007).

La prochaine journée du cycle « À quoi servent les sciences humaines ? » sera consacrée aux usages publics de la géographie et de l’urbanisme. Elle aura lieu le jeudi 04 Février 2010, sur le site Descartes de l’ENS Lyon. Les interventions de cette journée seront publiées, avec celles de la journée précédente (« Sciences sociales et monde de l’entreprise »), dans le hors série « À quoi servent les sciences humaines (II) », qui sortira en Novembre 2010.

Pour accéder au programme : http://traces.revues.org/....


Aller plus loin

- Le site de la revue Tracés : http://traces.revues.org.

- Le programme de la prochaine conférence.

- Le site de la revue Sciences humaines : www.scienceshumaines.com

Pour citer cet article :

Édouard Gardella, « Sciences sociales et monde de l’entreprise : un dialogue impossible ?. Conférence », La Vie des idées , 22 janvier 2010. ISSN : 2105-3030. URL : http://www.laviedesidees.fr/Sciences-sociales-et-monde-de-l-entreprise-un-dialogue-impossible.html

Nota bene :

Si vous souhaitez critiquer ou développer cet article, vous êtes invité à proposer un texte au comité de rédaction (redaction chez laviedesidees.fr). Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

par Édouard Gardella , le 22 janvier 2010