Recherche

La classe ouvrière n’est plus, la France populaire se fragmente entre classes moyennes et précarisation croissante. Ce nouvel ouvrage de la collection Vie des idées - Puf dresse une cartographie fine et vivante d’un milieu en pleine recomposition qui tente de faire face, individuellement et collectivement, aux inégalités sociales.

Où va la France populaire ?, Puf/Vie des idées, 2019, 107 p., 9,50 €. Cet ouvrage est coordonné par Nicolas Duvoux, professeur à l’Université Paris 8 et Cédric Lomba, directeur de recherche au CNRS, chercheur au Cresppa-CSU.

Ont contribué à cet ouvrage Carlotta Benvegnù, David Gaborieau, Pierre Gilbert, Olivier Masclet, Ana Perrin-Heredia & Florence Weber.

Ce livre étudie les classes populaires à travers des prismes variés (travail et emploi, trajectoires résidentielles, conditions de revenus, pratiques culturelles, ressorts moraux). Il a pour but de dresser une cartographie des classes populaires, en repartant du constat de leur différenciation. L’éclatement du monde ouvrier, scindé entre d’une part des strates qui se rapprochent des classes moyennes ou, à tout le moins, de leurs échelons inférieurs que sont les professions intermédiaires, et d’autre part des groupes qui s’enfoncent dans la précarité voire la pauvreté, a été un élément décisif du désarmement identitaire et politique du groupe.

Pour étudier ces classes populaires fragmentées, les études rassemblées pensent par « cas », pour appréhender les situations vécues plus finement que les grands agrégats statistiques d’usage ne le permettent.

Table des matières

- L’exigence ouvrière d’égalité, par Florence Weber
- Rénovation urbaine et fragmentation des classes populaires, par Pierre Gibert
- Au hasard de la logistique. Quand les mobilités ouvrières passent par l’entrepôt, par Carlotta Benvegnù & David Gaborieau
- De si petites différences. Conduites économiques et segmentation sociale, par Ana Perrin-Heredia
- Face à la télévision, un miroir des inégalités, par Olivier Masclet.

Aller plus loin

- C. Leprince, Les chercheurs sont-ils condamnés à dire n’importe quoi des « gilets jaunes » ?, France-Culture, 18 janvier 2019.

- « Ni misérabilisme, ni populisme ». Entretien avec N. Duvoux et C. Lomba dans le Figaro.

- Du monde ouvrier aux classes populaires, avec N. Duvoux, C. Lomba et Nicolas Mathieu, La suite dans les idées, France-Culture, 12 janvier 2019.
- « Quelques euros en moins dans un budget peuvent faire basculer dans la pauvreté », entretien avec N. Duvoux dans Libération.

Pour citer cet article :

Nicolas Duvoux & Cédric Lomba, « Où va la France populaire ? », La Vie des idées , 15 janvier 2019. ISSN : 2105-3030. URL : http://www.laviedesidees.fr/Ou-va-la-France-populaire.html

Nota bene :

Si vous souhaitez critiquer ou développer cet article, vous êtes invité à proposer un texte au comité de rédaction (redaction chez laviedesidees.fr). Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

par Nicolas Duvoux & Cédric Lomba , le 15 janvier