Recherche

Incarnations éminentes du malaise démocratique actuel, les organisations partisanes semblent appelées à disparaître irrémédiablement. Une prédiction que vient nuancer une mise en perspective historique et structurelle du jeu politique, telle que la propose le nouveau titre de la collection Puf-La Vie des idées.

Igor Martinache et Frédéric Sawicki, dir., La fin des partis ? 104 p., 9, 50 €. Ont contribué à cet ouvrage : Carole Bachelot, Rémi Lefebvre, Pierre Leroux, Igor Martinache, Philippe Riutort et Frédéric Sawicki.

Le vif émoi suscité par la circulaire du ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, prévoyant de ne plus attribuer de « nuance politique » aux maires élus dans les communes de moins de 9000 habitants - seuil finalement ramené à 3500 après l’avis négatif du Conseil d’État -, est venu rappeler l’importance des étiquettes partisanes comme repères dans la vie politique. Et pourtant, la victoire d’Emmanuel Macron et de son « mouvement » aux élections de 2017 avait signifié pour nombreux commentateurs la fin des partis, l’aboutissement de leur discrédit aux yeux des citoyens.

Les différentes contributions rassemblées dans La fin des partis ? proposent ainsi d’analyser quelques-uns des facteurs de cette distance croissante entre les citoyens et les formations qui prétendent les représenter, en s’attachant aux transformations des règles informelles du jeu politique, saisies sur la moyenne durée.

À partir d’un regard rétrospectif, ce volume propose également de s’arrêter sur le rôle, souvent mal connu, des partis politiques dans la démocratisation des sociétés contemporaines. Un rôle qui, s’il paraît de plus en plus mal rempli par ces derniers, n’en est pas pour autant réellement endossé par d’autres types de groupements. Cela invite finalement à se demander si les partis ne sont pas effectivement condamnés à se transformer pour se réancrer dans la société et raviver les braises du militantisme.

Sommaire

- Introduction. Le chant du cygne des partisans ? par Igor Martinache

- La présidentialisation de la République a-t-elle eu raison des partis politiques ?, par Frédéric Sawicki

- Les partis, victimes de la « personnification » de la vie politique ? par Pierre Leroux et Philippe Riutort

- Des partis en apesanteur sociale ? par Rémi Lefebvre

- La cartellisation : disparition ou recomposition ? par Carole Bachelot

- Bibliographie commentée.

Pour citer cet article :

Igor Martinache, « La fin des partis ? », La Vie des idées , 19 février 2020. ISSN : 2105-3030. URL : https://laviedesidees.fr/La-fin-des-partis.html

Nota bene :

Si vous souhaitez critiquer ou développer cet article, vous êtes invité à proposer un texte au comité de rédaction (redaction chez laviedesidees.fr). Nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

par Igor Martinache , le 19 février

Nos partenaires


© laviedesidees.fr - Toute reproduction interdite sans autorisation explicite de la rédaction - Mentions légales - webdesign : Abel Poucet